Accueil > Chirurgie esthétique > Réduction mammaire

Réduction ou hypertrophie mammaire

La réduction mammaire a pour objectif de diminuer les seins trop volumineux et tombant.

L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins trop important, notamment par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume est en général associé à un affaissement des seins (ptôse mammaire) et parfois à un certain degré d’asymétrie mammaire.

Réduction mammaire par le Dr Haddad, Paris

Quels sont les critères d’une hypertrophie mammaire ?

L’hypertrophie mammaire est définie par un volume des seins trop important, notamment par rapport à la morphologie de la patiente. Cet excès de volume est en général associé à un affaissement des seins (ptôse mammaire) et parfois à un certain degré d’asymétrie.

Il est à noter que physiologiquement une symétrie parfaite des seins n’existe pas et ne serait pas naturel.

L’hypertrophie mammaire implique presque toujours un retentissement physique et fonctionnel (douleurs du cou, douleurs des épaules et du dos, gêne pour la pratique des sports, difficultés vestimentaires, empreinte des bretelles du soutien-gorge au niveau des épaules). Il existe aussi fréquemment un retentissement psychologique important.

Quels bénéfices espérer de la réduction mammaire ?

  • L’intervention chirurgicale a pour but la réduction du volume des seins, la correction de la ptose mammaire et d’une éventuelle asymétrie, afin d’obtenir deux seins harmonieux en eux-mêmes et par rapport à la morphologie de la patiente (deux seins réduits, ascensionnés, symétrisés et remodelés).
  • Le chirurgien réalise l’ablation du tissu mammaire en excès. On conserve un volume en harmonie avec la silhouette de la patiente et conforme à ses désirs. Ce volume mammaire résiduel est ascensionné, concentré et remodelé.
  • Il faut ensuite adapter l’enveloppe cutanée, ce qui impose de retirer la peau en excès de manière à assurer une bonne tenue et un bon galbe aux nouveaux seins. Les berges de la peau ainsi découpées sont alors suturées : ces sutures sont à l’origine des cicatrices.

Quelles cicatrices après une réduction mammaire ?

Souvent ces cicatrices ont la forme d’un T inversé ou en ancre de marine avec trois composantes :

  • péri-aréolaire : au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche.
  • verticale : entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire.
  • horizontale : dissimulée dans le sillon sous-mammaire.

Quel est l’âge idéal pour une réduction mammaire ?

Une plastie mammaire pour hypertrophie peut être effectuée à partir de la fin de la croissance et au-delà, pendant toute la durée de la vie.

Conséquences sur la grossesse et/ou l’allaitement ?

Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible. L’allaitement, quant à lui, est le plus souvent possible après une plastie mammaire. Cependant, on ne peut pas le promettre dans tous les cas et il faut mentionner le risque d’une impossibilité d’allaiter après certaines plasties mammaires pour hypertrophie.

Y a t-il un risque de cancer du sein plus élevé après une réduction mammaire ?

Le risque de survenue d’un cancer n’est pas augmenté par cette intervention. Il serait même légèrement réduit.

Comment est réalisée une réduction mammaire ?

  • L’intervention est réalisée sous anesthésie générale en position demi assise permettant d’adapter de manière optimale le volume des seins à la morphologie de la patiente.
  • L’intervention dure environ 2 heures.
  • Le Docteur HADDAD peut être assisté d’un aide opératoire et opère lui-même les 2 seins. Il ne met pas de redon après l’intervention.
  • Les tissus enlevés sont systématiquement adressés à un laboratoire spécialisé pour être examinés au microscope (examen histologique).

Quelles sont les suites opératoires ?

  • En fin d’intervention un pansement modelant, avec des bandes élastiques est confectionné.
  • Les suites opératoires sont en général peu douloureuses, ne nécessitant que des antalgiques simples.
  • Un gonflement (œdème) et des ecchymoses (bleus) des seins, ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras sont fréquemment observés les quelques jours suivant l’opération.
  • La sortie a lieu dans la majorité des cas un jour après l’intervention.
  • Le premier pansement est retiré au bout de 24 heures, remplacé par un pansement plus léger.
  • Des douches quotidiennes sont réalisées avec réfection du pansement par une infirmière à domicile qui pourra contacter le Docteur HADDAD à tout moment en cas de doute ou d’inquiétude.
  • Le port d’un soutien-gorge est conseillé pendant environ un mois, au décours de l’intervention.
  • Le Docteur HADDAD utilise dans la majorité des cas des fils de suture résorbables évitant ainsi de les retirer en consultation.
  • Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 8 à 21 jours.
  • On conseille d’attendre un mois pour reprendre une activité sportive.
  • Dès le lendemain de l’opération une amélioration significative au niveau des douleurs dorsales est présente.

Quand juger le résultat esthétique final ?

Le résultat esthétique final ne peut être jugé qu’à partir d’un an après l’intervention. La poitrine a alors le plus souvent un galbe harmonieux, symétrique ou très proche de la symétrie, et naturel.
Au-delà de l’amélioration locale, cette intervention a en général un retentissement favorable sur l’équilibre du poids, la pratique des sports, les possibilités vestimentaires et l’état psychologique.

Y a t-il systématiquement une perte de sensibilité après l’opération ?

La sensibilité peut disparaître dans de très rare cas (- de 5% des cas) ; elle peut être diminuée ou exacerbée.
A noter qu’il est très rare de retrouver une sensibilité érogène en absence de sensibilité pré-existante après une plastie mammaire.

Prise en charge réduction mammaire

L’assurance maladie CPAM  prend en charge l’hospitalisation d’une réduction mammaire quand le volume retiré par sein est au moins égal à 300 grammes correspondant à la diminution d’un ou de deux bonnets. Le prix d’une réduction mammaire (honoraire du chirurgien et de l’anesthésiste)  varie en fonction de l’importance de l’hypertrophie et de la ptose à adapter.

Il n’y a pas d’entente préalable à rédiger, le Dr Haddad chirurgien spécialiste des seins vous précisera à la fin de la consultation le volume approximatif à retirer et le bonnet idéal par rapport à votre morphologie.

Résultat après une réduction mammaire 

Résultat après une réduction mammaire
Résultat après une réduction mammaire

Les autres opérations

Chirurgie esthétique

Les autres opérations

Chirurgie réparatrice

Les autres opérations

Médecine esthétique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest