Augmentation mammaire par implant ou prothèse mammaire

L’augmentation mammaire par prothèse ou implant est l’une des chirurgies les plus pratiquées dans le monde. Le but de cette intervention est surtout d’apporter du volume, avec un résultat naturel et stable dans le temps.

Il s’agit d’une intervention rapide avec suite opératoire simple en ambulatoire.

Augmentation mammaire par implants ou prothèses

Indications d’une augmentation mammaire par implant ou prothèse

  • Le manque de galbe du sein peut être lié à un manque de développement de la glande mammaire lors de la puberté ou faire suite à une perte de poids importante ou après une grossesse.
  • La perte de poids peut être à l’origine d’un manque de volume du sein et d’un excès de peau provoquant son affaissement nécessitant souvent de retendre la peau (Cure de Ptose).
  • L’avantage de cette chirurgie permet de regagner confiance en soi et retrouver sa féminité.
  • Les prothèses sont utilisées quand la patiente souhaite une augmentation mammaire qui est au moins supérieur à un bonnet et/ou en absence de zones graisseuses à prélever (culotte de cheval, poignées d’amour).

Le Docteur Haddad, chirurgien spécialiste en augmentation mammaire, vous conseille en consultation pour choisir le type de prothèses le plus adaptées à votre morphologie, afin d’obtenir le résultat le plus naturel et durable.

Tous les implants disponibles en France et utilisés par le Docteur HADDAD répondent au marquage CE et avec autorisation de l’agence nationale de la santé et de la médecine (ANSM).

Quelles sont les différents type de prothèses ?

Il existe 2 types de prothèses :

  • Prothèses mammaires rondes: elles peuvent être placées en avant du muscle si le volume mammaire est suffisant, ou en arrière du muscle (rétro-pectoral) pour avoir une couverture plus importante.
  • Prothèses mammaires anatomiques: en forme de poire, avec comme principal risque, la rotation de l’implant. Ce cas nécessitant une nouvelle intervention afin de repositionner l’implant.

Le Docteur HADDAD utilise le plus souvent la technique du DUAL PLAN. Cette technique permet de placer l’implant derrière le muscle dans sa partie supérieure, et derrière la glande dans sa partie inférieure, afin de donner une forme naturelle au sein.

Les différentes cicatrices possibles lors d’une augmentation mammaire ?

Il existe essentiellement 3 voies d’abord :

  • Axillaire : au niveau de l’aisselle.
  • Sous mammaire : incision dans le sillon sous mammaire du sein.
  • Aréolaire : dans le segment inférieur de la circonférence de l’aréole.

Le Docteur HADDAD saura vous conseiller en consultation sur la voie d’abord, et ainsi vous apporter le meilleur résultat esthétique.

Il privilégie les cicatrices les moins visibles pour avoir un résultat le plus naturel.

Modalités nécessaires à une augmentation mammaire par prothèses

Les différentes étapes avant une augmentation :

  • Deux consultations pré opératoires avec un chirurgien plasticien ainsi qu’une consultation anesthésique.
  • Des photographies seront réalisées en pré et post-opératoire afin de juger du résultat obtenu.
  • Une mammographie pré-opératoire si vous avez plus de 30 ans.
  • Un soutien-gorge de contention vous sera prescrit et doit être porté 1 mois après l’intervention jour et nuit.
  • L’arrêt du tabac est indispensable pour limiter le risque de complications et de mauvaises cicatrisations.

En effet, le tabac bouche les micro vaisseaux et augmente de manière significative le risque de mauvaise cicatrisation et augmente le risque de complication (hématome).

Comment se déroule l’intervention ?

  • L’intervention est réalisée sous anesthésie générale, en position assise, permettant le meilleur rendu esthétique.
  • La durée opératoire est d’environ une heure.
  • La mise en place de redons n’est pas systématique et sera jugé au cas par cas en per-opératoire.
  • Le Docteur Haddad pourra être assisté d’un aide opératoire pour l’opération, et opèrera lui même les deux seins.

L’augmentation mammaire par prothèse est-elle une chirurgie douloureuse ?

Les premiers jours après l’opération, l’augmentation mammaire peut être vécue comme douloureuse. Surtout si l’implant mammaire est placé derrière le muscle. L’infiltration d’analgésie en per-opératoire permet de diminuer significativement les douleurs, et limite la consommation d’antalgiques en post-opératoire.

Quelles sont les suites opératoires ?

  • Les patients sortent le jour même de l’intervention, réalisée en ambulatoire.
  • Ils seront revus le lendemain par le Docteur HADDAD pour la réfection du pansement et contrôler la cicatrisation.
  • Les douches à l’eau et au savon doux sont autorisées dès le surlendemain de l’opération.
  • L’exposition au soleil est déconseillée pendant un an.
  • Une éviction du sport est conseillée pendant 1 mois.
  • En fonction du métier, des congés sans solde devront être posés pour une durée de 5 à 15 jours.
  • Des consultations régulières sont indispensable avec le Docteur HADDAD ( J7, M1 , M3, M6, M12).

L’augmentation mammaire par prothèse est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique non-prise en charge par la sécurité sociale ou la mutuelle. Sauf en cas d’hypoplasie sévère (Bonnet inférieur à A) ou de malformations mammaires (Syndrome de Poland) avec retentissement psychologique majeure, où une entente préalable QEMA004 peut être discutée au cas par cas. Un rendez-vous par le médecin conseil de la CPAM peut être demandé afin de valider les critères cliniques.

Résultat après une augmentation mammaire par prothèses

Avant/Après une augmentation mammaire par prothèses
Résultat d'une augmentation mammaire par implant

Les autres opérations

Chirurgie esthétique

Les autres opérations

Chirurgie réparatrice

Les autres opérations

Médecine esthétique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest