Brazilian Butt Lift : Chirurgie d’augmentation des fesses

La chirurgie d’augmentation des fesses ou « Brazilian Butt Lift » par injection de graisse ou implants constitue une demande de plus en plus croissante en chirurgie esthétique. Elle est comparable à la chirurgie d’augmentation des seins et probablement liée au décomplexe des réseaux sociaux.

augmentation des fesses ou brazilian butt lift

Les candidats à la chirurgie d’augmentation des fesses

On retrouve deux profils de demande :

  • Les 25-35 ans qui veulent plus de volume, plus de galbe pour avoir une silhouette  plus pulpeuse.
  • Les 45-55 ans qui à la suite des grossesses ou de pertes de poids ont une diminution de volume avec une ptose des fesses ou chute des fesses et cherchent avant tout à harmoniser leurs corps et retrouver le volume perdu. 

Quelles sont les différentes techniques d’augmentation des fesses ?

Il existe deux techniques distinctes en fonction de la morphologie de la patiente :

  • Le lipofilling ou liposculpture qui apporte du volume avec sa propre graisse. L’avantage est double : éliminer les zones de graisses disgracieuses (lipoaspiration culotte de cheval ; poignées d’amour ; cuisses et genoux) et augmenter le volume des fesses.
  • Les implants de fesses ou prothèse de fesses qui permettent d’augmenter le volume  en apportant plus de projection au niveau du fessier.

Augmentation du volume des fesses par prothèses

L’augmentation du volume des fesses est une intervention qui présentait initialement beaucoup de réticences. Mais devant les progrès considérables sur les techniques et les implants utilisés, elle se développe de plus en plus.

Technique opératoire d’une augmentation des fesses par prothèses

  • La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale en position ventrale. Elle peut être réalisée, dans certains cas, sous rachianesthésie ou péridurale.
  • La cicatrice est située dans le pli inter fessier non visible en position debout et en fonction de l’effet recherché. L’implantation de la prothèse est différente en position basse pour regalber une fesse ou en position haute pour accentuer la courbure et redéfinir le postérieur.
  • Le premier temps commence par une lipoaspiration. Ainsi, on redéfinit le V des fesses tout en sculptant les hanches (lipoaspiration des poignées d’amour) afin d’harmoniser la silhouette.
  • Une lipoaspiration des culottes de cheval, de la face interne des genoux et des cuisses peut être réalisée dans le même temps opératoire pour avoir un effet combiné sur la silhouette.
  • La peau est incisée, le muscle fessier est ensuite ouvert. Une loge sur-mesure est confectionnée et la prothèse en gel de silicone est positionnée dans l’épaisseur du muscle. Cela permet d’avoir un résultat naturel et limiter l’exposition de la prothèse.
  • La chirurgie peut être réalisée en ambulatoire ou nécessiter une nuit d’hospitalisation.
  • Dans certains cas, s’il y a une chute importante des fesses, un lifting des fesses peut être combiné pour corriger une ptose importante des fesses, surtout après une perte de poids importante après une chirurgie bariatrique (Sleeve ; Bypass).
  • La chirurgie d’augmentation fessière peut être réalisée strictement avec de la graisse, à condition d’avoir des zones donneuses (culotte de cheval poignées d’amour genoux cuisses). La graisse est prélevée par lipoaspiration, puis purifiée, pour être ensuite réinjectée dans les fesses.
  • Comme pour l’augmentation des seins par injection de graisse ou la correction des seins tubéreux par la graisse, une partie de la graisse réinjectée (environ 30 à 50 %) est réabsorbée. C’est la raison pour laquelle, il faut toujours surcorriger pour prévenir cette fonte graisseuse.

Quelles sont les suites opératoires ?

  • Les premiers jours post-opératoires sont légèrement douloureux, mais bien calmés par les antalgiques.
  • Il existe une gêne à la marche les premiers jours suivant l’intervention.
  • On conseille aux patientes de dormir sur le ventre ou les côtés afin de limiter la pression sur les implants.
  • On préconise une douche quotidienne dès le lendemain de l’intervention.
  • Un suivi régulier par votre chirurgien est fondamental.
  • Une chirurgie réalisée à l’étranger doit nécessiter absolument un suivi d’au moins un mois.
  • Une consultation de contrôle à J7, J15 J21 est indispensable pour dépister d’éventuelles complications.

Critères requis pour une augmentation des fesses

Il est indispensable d’effectuer deux consultations pré-opératoires, espacées d’au moins quinze jours. Durant ces consultations, le Docteur Jonathan Haddad vous donnera toutes les informations sur la chirurgie d’augmentation des fesses.

  • Une fiche d’information de la société Française de chirurgie plastique vous sera également remise, ainsi qu’un devis et un consentement éclairé.
  • On conseille un régime sans résidu une semaine avant l’intervention.
  • Le tabac est proscrit 1 mois avant et 1 mois après l’intervention pour limiter les complications.

Existe-t-il une prise en charge ?

La chirurgie d’augmentation des fesses ou Brazilian Butt Lift, est un acte de chirurgie esthétique. Par conséquent, aucune prise en charge n’est possible, ni par la sécurité sociale, ni la mutuelle.

Même en cas de perte de poids importante après une chirurgie bariatrique avec un manque de volume important des fesses, il n’existe aucune codification pouvant prendre en charge cette opération.

Il existe un codage pour le lifting fessier en cas de chute importante des fesses qui peut être réalisé au cas par cas avec une éventuelle convocation par le médecin conseil de la sécurité sociale QBFA 003.

Complications éventuelles de l’opération

Pour l’augmentation des fesses par liposculpture, l’infection reste très rare et répond bien aux antibiotiques. Il peut se former des boules correspondant à des amas graisseux qui peuvent se résorber progressivement.

Avec les implants, l’infection et l’exposition des prothèses sont les deux complications à redouter. Elles nécessitent dans la plupart des cas une dépose des implants. La loge de l’implant doit être confectionnée sur-mesure pour limiter le risque de rotation de l’implant.

Cette chirurgie doit être réalisée par un chirurgien spécialiste des implants fessiers comme le Dr Haddad afin de limiter ces complications.

Les autres opérations

Chirurgie esthétique

Les autres opérations

Chirurgie réparatrice

Les autres opérations

Médecine esthétique



Informations

Dr. Jonathan Haddad - Chirurgien Esthétique
10 Rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris
01 84 60 11 06

Itinéraire

Contact

Poser une question au Dr HADDAD

6 + 13 =