Lipoaspiration

La liposuccion ou lipoaspiration permet de supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées (liposuccion culotte de cheval/ liposuccion poignées d’amour/ liposuccion genoux/liposuccion hanches).
Ces surcharges graisseuses localisées ne disparaissent pas, en règle générale, malgré un régime alimentaire ou l’exercice physique.

Lipoaspiration des zones graisseuses

Qu’est ce qu’une lipoaspiration?

La liposuccion ou lipoaspiration permet de supprimer radicalement et définitivement les surcharges de graisse localisées (liposuccion culotte de cheval/ liposuccion poignées d’amour/ liposuccion genoux/liposuccion hanches).
Ces surcharges graisseuses localisées ne disparaissent pas, en règle générale, malgré un régime alimentaire ou l’exercice physique.

La liposuccion n’agit pas sur la peau, elle aspire les cellules graisseuses. Si la peau présente des irrégularités avant la lipoaspiration, l’aspect en peau d’orange peut même se majorer après l’intervention.

Par contre, la lipoaspiration ne constitue pas une méthode d’amaigrissement et son but n’est donc pas de maîtriser le poids du patient ou de la patiente.  Ainsi une lipoaspiration correctement réalisée ne permettra pas de faire l’économie d’une amélioration de l’hygiène de vie. La lipoaspiration ne constitue donc pas le traitement de l’obésité.

Le principe de la lipoaspiration (mis au point à partir de 1977 par Yves-Gérard ILLOUZ) est d’introduire, à partir de très petites incisions, des canules à bout arrondi, non tranchantes, perforées à leur extrémité de plusieurs orifices. Ces canules seront connectées à un circuit fermé dans lequel sera créé une pression négative. Ainsi il sera possible l’aspiration harmonieuse et non traumatisante des cellules graisseuses en surnombre.

Quel est le but de la lipoaspiration?

Dans la mesure où ces cellules graisseuses n’ont pas la faculté de se re-multiplier, il n’y aura pas de récidive après liposuccion de cette surpopulation d’adipocytes.

En pratique, la lipoaspiration peut s’appliquer à un grand nombre de région du corps : «la culotte de cheval», mais aussi les hanches (lipoaspiration des poignées d’amour), l’abdomen, liposuccion des cuisses, les genoux, les mollets, les chevilles, les bras, le dos.

Les améliorations techniques ont aussi permis d’étendre son action au niveau du visage et du cou (traitement du double menton, redéfinir l’ovale du visage qui peut être associé à un lifting cervico-facial pour traiter les surcharges graisseuses et le relâchement cutané.

A qui s’adresse la lipoaspiration ?

A tous les patients présentant des surcharges graisseuses localisées (zones de lipoméries) avec un poids stable pour éviter d’avoir un résultat variable dans le temps.
Il n’y a théoriquement pas de limite d’âge, mais le docteur Haddad vous conseillera à la fin de la consultation sur votre éligibilité à cette chirurgie.

En cas de relâchement cutané notamment au niveau du ventre la lipoaspiration n’est pas une bonne solution. Le relâchement doit être traité par une intervention pour retendre la peau comme le lifting du ventre/abdominoplastie.

Phase pré-opératoire et recommandations

Lors de la première consultation, le praticien pratiquera un interrogatoire, un examen afin de bien évaluer les mécanismes en cause et effectuera un bilan photographique.

Type d’anesthésie

La lipoaspiration peut être réalisée, selon les cas et l’importance des zones à traiter :

  • Sous anesthésie locale pure.
  • Sous anesthésie locale approfondie par des tranquillisants administrés par voie intra-veineuse (anesthésie « vigile»).
  • Sous anesthésie générale, éventuellement sous anesthésie loco-régionale (péridurale ou rachi-anesthésie).
  • Le choix entre ces différentes techniques sera le fruit d’une discussion entre vous, le chirurgien et l’anesthésiste.

Modalités d’hospitalisation

La durée de l’hospitalisation est fonction de la quantité de graisse extraite. Elle peut être courte, de l’ordre de quelques heures pour de petites lipoaspirations (lorsque l’on a eu recours à une anesthésie locale). Elle sera de 1 ou 2 jours en cas de lipoaspiration plus importante (réalisée sous anesthésie générale).
Un bilan pré-opératoire est réalisé conformément aux prescriptions afin d’éliminer notamment un trouble de la coagulation (surtout si des antécédents existent).
Lors de la première consultation, un devis détaillé devra être remis détaillant toutes les modalités de l’intervention.

  • Un délai de réflexion de 15 jours sera obligatoire comme pour toute intervention de chirurgie esthétique.
  • Si l’intervention ne se déroule pas sous anesthésie locale, un médecin anesthésiste sera vu en consultation au plus tard 48 heures avant l’intervention pour l’obtention de son accord.

Autres recommandations

  • La prise de médicament contenant de l’aspirine est proscrite durant les 10 jours précédant l’intervention.
  • L’arrêt du tabac est vivement recommandé 10 jours avant et une semaine après l’intervention (le tabac peut être à l’origine d’un retard de cicatrisation).

Suites opératoires d’une lipoaspiration

  • Le port de vêtement compressif est fortement recommandé pour aider la peau à se redraper au maximum et aboutir au meilleur résultat esthétique.
  • La pratique du sport et le port de charges lourdes est déconseillée pendant un mois.
  • L’arrêt du tabac est conseillé un mois avant et un mois après l’opération pour limiter les complications.

Quel résultat attendre après une lipoaspiration

  • Il y a toujours une part de hasard après une lipoaspiration qui est lié à la manière dont la peau va se redraper après le geste. Plus la peau est élastique et tonique plus le redrapage sera bon et le résultat spectaculaire.
  • Si la peau d’une zone aspirée présente des irrégularités avant la lipoaspiration, ces aspects vont être présents après l’intervention et peuvent même se majorer. Il est fondamental d’avoir un conseil adéquat afin d’envisager une liposuccion.
  • Le meilleur résultat est obtenu quand les zones graisseuses à traiter sont modérées et sans relâchement cutané associé.

Prise en charge de la lipoaspiration

La lipoaspiration isolée est une intervention de chirurgie esthétique. Par conséquent, aucune prise en charge par la sécurité sociale de la liposuccion ne peut être envisagée.

  • En cas de lipoaspiration associée à un redrapage cutané dans le cadre de séquelles d’amaigrissement : plastie abdominale, lifting de cuisses, lifting de bras, il est possible d’obtenir une prise en charge de la lipoaspiration par la sécurité sociale
  • Une convocation au cas par cas par le médecin conseil de la sécurité sociale peut être demandé afin de valider les critères cliniques.

Lipoaspiration ou cryolipolyse pour traiter la graisse en excès

La cryolipolyse ou Coolsculpting ou traitement des bourrelets graisseux par le froid sans anesthésie est une méthode alternative à la lipoaspiration qui permet de traiter des zones graisseuses de manière partielle avec une efficacité de l’ordre de 20%.

  • La zone à traiter est aspirée par un applicateur, les tissus graisseux gèlent et entrainent la mort des adipocytes.
  • Il faut un poids stable et des zones de graisse très modérées pour espérer une efficacité de la cryolipolyse sur les bourrelets de graisse du ventre, les poignées d’amour, la culotte de cheval.
  • La lipoaspiration donne de meilleurs résultats que le coolsculpting en une séance, mais nécessite d’être réalisée sous anesthésie.
  • La cryolipolyse peut être source de complications non négligeables avec des brûlures cutanées sévères pouvant nécessiter un traitement chirurgical.

Traitement de la cellulite

La liposuccion n’est pas une méthode de traitement de la cellulite qui correspond dans la majorité des cas à des fractures sous la peau (capitons). Le cellfina est un nouveau mode d’action innovant de la cellulite. Sous anesthésie locale, les zones capitonnées sont ciblées par un dispositif de guidage qui assure leur libération, permettant à la peau de retrouver un aspect plus lisse.

Les autres opérations

Chirurgie esthétique

Les autres opérations

Chirurgie réparatrice

Les autres opérations

Médecine esthétique



Informations

Dr. Jonathan Haddad - Chirurgien Esthétique
10 Rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris
01 84 60 11 06

Itinéraire

Contact

Poser une question au Dr HADDAD

5 + 14 =