L’abdominoplastie, plastie abdominale ou dermolipectomie abdominale

L’abdominoplastie est la chirurgie esthétique du ventre qui vise à corriger l’excédent de peau et de graisse du ventre. Il ne s’agit pas seulement de traiter la peau du ventre, mais bien de resculpter la silhouette.

Abdominoplastie pour corriger l'excédent de peau et de graisse du ventre

Quel est le but de l’abdominoplastie ?

L’abdominoplastie est la chirurgie esthétique du ventre qui vise à corriger l’excédent de peau et de graisse du ventre. Il ne s’agit pas seulement de traiter la peau du ventre mais resculpter la silhouette. De plus, le relâchement cutané du ventre fait suite aux grossesses et aux amaigrissements importants après chirurgie bariatrique (Sleeve/Bypass/anneau gastrique). Ainsi, l’intervention consiste à traiter l’excédent cutané du ventre, traiter les excédents graisseux par lipoaspiration au niveau des hanches des flancs et resserrer les muscles de la paroi abdominale (diastasis des grands droits).

Quels sont les candidats à l’abdominoplastie ?

  • Les patients de plus de 18 ans, présentant un excédent cutanéo graisseux de la paroi abdominale, associé ou non à un relâchement de la sangle musculaire abdominale.
  • Les patients désirant retrouver un ventre plat, avec un poids stable, et acceptant une cicatrice qui sera dans la plupart des cas, cachée sous la culotte.

Quelles sont les différentes techniques d’une plastie abdominale ?

L’abdominoplastie est le plus souvent réalisée sous anesthésie générale et nécessite une nuit d’hospitalisation.

Cette opération vise à traiter les différentes composantes de la paroi abdominale :

  • Le revêtement cutané (la peau) en retirant la peau du ventre qui pend.
  • La graisse du ventre, des flancs et des hanches par lipoaspiration afin d’affiner la silhouette.
  • La sangle musculo-aponévrotique en resserrant les muscles grands droits de la paroi abdominale.

Le premier temps consiste à traiter les excédents graisseux du ventre par lipoaspiration, dans le but d’affiner la silhouette et corriger le surplus de graisse au dessus du nombril. Vient ensuite le décollement de la partie cutanéo-graisseux de l’abdomen, afin de retirer la peau en excès. Les muscles de la paroi abdominale sont resserrés dans le cas où il existe un relâchement musculaire. On réalise des points de haute tension supérieures pour se rapprocher du ventre plat et diminuer les écoulements post-opératoires.

  • En fin d’intervention, on repositionne l’ombilic taillé sur-mesure à la bonne position.
  • Dans la plupart des cas, on dissimule la cicatrice du ventre sous les sous-vêtements.
  • En cas de tablier abdominal qui recouvre très partiellement le pubis, la cicatrice peut être située un peu plus haute.

Quelles sont les différents types d’abdominoplastie ?

La plastie abdominale avec transposition de l’ombilic

  • La cicatrice part d’un bout à l’autre du ventre (d’une hanche à l’autre) et vise à corriger l’excèdent cutanéo-graisseux du ventre.
  • De manière systématique, on réalise une lipoaspiration et une haute tension supérieure, afin de rendre plus harmonieux et de sculpter le ventre sur-mesure.
  • En cas d’antécédents de chirurgie digestive ou d’amaigrissement majeur, on peut être amené à reprendre la cicatrice verticale, afin de retendre le ventre au maximum et ainsi réaliser une cicatrice horizontale et verticale.

Lifting du ventre/ Mini abdominoplastie/ Plastie abdominale in situ

  • Réservé aux patient(e)s dont l’excédent cutané graisseux est uniquement localisé en sous-ombilicale.
  • Il n’y a aucune cicatrice autour de l’ombilic puisqu’on ne réalise pas de transposition du nombril.
  • Dans certaines reprises de cicatrices de césarienne, pour corriger un excédent cutanéo-graisseux modéré, on peut réaliser l’intervention sous anesthésie locale, en ambulatoire.
  • Le lifting abdominal est systématiquement associé à un lifting du pubis.

Plastie abdominale circulaire ou Body lift

  • Le bodylift est souvent réservé aux patient(e)s après perte de poids importante, notamment après une chirurgie bariatrique (Bypass, Sleeve ou anneau gastrique).
  • Cette intervention nécessite deux installations, avec un premier temps sur le ventre pour traiter l’excédent cutanéo graisseux postérieur.
  • Dans un second temps, la cicatrice postérieure vient rejoindre la cicatrice antérieure.

Cette intervention vise aussi à corriger la chute des fesses (lifting des fesses), et dans certains cas, elle peut être associée à une augmentation du volume des fesses en enfouissant la graisse des lombes dans les fesses ou par la réalisation d’une liposculpture des fesses.

Quelles sont les critères pour être éligible à une abdominoplastie ?

  • Il est indispensable d’effectuer deux consultations espacées de 15 jours, avant la réalisation d’une plastie abdominale.
  • Une demande d’entente préalable sera rédigée au cas par cas pour la prise en charge des frais d’hospitalisations.
  • Un devis vous sera remis en fin d’intervention et pourra être communiqué à votre mutuelle pour la prise en charge des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste.
  • On conseille l’arrêt du tabac un mois avant l’opération et un mois après, dans le but de limiter les complications.
  • Aussi, on conseille de ne pas prendre d’anti-inflammatoires 10 jours avant l’opération.

À quel résultat s’attendre après une abdominoplastie ?

Immédiatement après l’intervention, la peau est retendue et la silhouette est redéfinie. Mais, il faudra compter 3 à 6 mois pour avoir un résultat définitif et visualiser la diminution progressive des oedèmes.

  • La partie sous-ombilicale est souvent gonflée en post-opératoire, ainsi, plusieurs mois sont nécessaires avant de visualiser le résultat définitif.
  • La cicatrice évolue sur 1 à 2 ans et a tendance à toujours s’améliorer avec le temps.
  • Les grossesses ne sont pas contre-indiquées après une plastie abdominale.
  • Dans le but d’optimiser le résultat esthétique, il est préférable d’avoir un poids stable avant d’envisager l’opération.

Y a-t-il une prise en charge en cas d’abdominoplastie ?

En cas de tablier abdominal recouvrant le pubis, la CCAM peut prendre en charge les frais d’hospitalisation.

  • Le Docteur HADDAD vous examinera en consultation et pourra réaliser au cas par cas une demande d’entente préalable QBFA005 ou QBFA008. De plus, l’assurance maladie pourra demander une visite de contrôle par le médecin conseil, afin de valider la prise en charge.
  • Le lifting abdominal est une intervention de chirurgie esthétique, par conséquent, il n’est pas de pris en charge.

Quelles sont les suites opératoires d’une abdominoplastie ?

Le Docteur HADDAD n’utilise pas de redons pour le drainage.

  • Dès le lendemain de l’opération, on préconise une douche quotidienne au savon doux.
  • On conseille le port d’une gaine abdominale pendant 1 mois, en fonction de la lipoaspiration et du relâchement de la paroi musculaire.
  • L’hématome est rare mais peut nécessiter une reprise chirurgicale.
  • Dans la plupart des cas, l’infection est rare mais pourra être traitée par des antibotiques.
  • Des productions lymphatiques occasionnées par le décollement cutané peuvent nécessiter des ponctions en consultation.

Les patients sont très satisfaits après l’opération, ils n’ont plus le tablier qui pend et se retrouvent beaucoup plus en confiance.

Les autres opérations

Chirurgie esthétique

Les autres opérations

Chirurgie réparatrice

Les autres opérations

Médecine esthétique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations

Dr. Jonathan Haddad - Chirurgien Esthétique
10 Rue Quentin-Bauchart, 75008 Paris
01 84 60 11 06

Itinéraire

Contact

Poser une question au Dr HADDAD

8 + 10 =

Pin It on Pinterest