Augmentation pénienne : Chirurgie d’augmentation du pénis

La chirurgie de l’augmentation pénienne constitue une demande de plus en plus croissante dans notre société. Avec la démocratisation des vidéos pornographiques et le « culte du sport »  la taille du sexe préoccupe de plus en plus d’hommes. Il n’y a pas de taille normale de pénis, toutes les tailles existent.

Augmentation de la taille du pénis

Quels sont les critères faisant discuter une chirurgie d’augmentation pénienne ?

On parle de micropénis quand la taille de la verge est de moins de 4 cm au repos et moins de 7 cm en érection. Beaucoup d’hommes se plaignent de ne pas avoir d’épanouissement sexuel avec leurs partenaires et mettent en doute la taille de leurs sexes. En aucun cas la taille du sexe améliore les performances sexuelles. Un manque d’écoute et de partage (préliminaires préalables) avec le partenaire est souvent retrouvé. Une écoute préalable et une éducation sexuelle est indispensable avant d’envisager une chirurgie d’augmentation pénienne afin de dépister toute dysfonctionnement sexuel et le traiter.

Quelles sont les différentes techniques d’augmentation pénienne ?

L’allongement chirurgical ou l’élargissement du pénis par injection de graisse sont les 2 techniques possibles d’augmentation du pénis, la demande doit dans tous les cas être réfléchie et rester raisonnable. La chirurgie d’augmentation pénienne ne va en aucun cas métamorphoser votre vie sexuelle. Une éducation psychologique est conseillée surtout en cas d’anxiété de performance.Il faut noter que les 2 techniques peuvent être combinées pour avoir un effet sur la taille et sur la circonférence.

Technique d’allongement pénien

La chirurgie est réalisée sous anesthésie générale en ambulatoire (sortie le jour même de l’intervention) après une consultation d’anesthésie préalable obligatoire.

Une cicatrice de moins de 2 cm est réalisée en Y inversé, souvent enfouie dans les poils pubien pour permettre une section partielle du ligament suspenseur de la verge qui relie le pénis à l’os du pubis. En sectionnant de manière partielle le ligament suspenseur de la verge le pénis peut gagner entre 3 et 6 cm de longueur au repos sans avoir d’effet à l’érection.

Technique d’élargissement du pénis

La chirurgie est réalisée sous anesthésie locale ou générale en ambulatoire.Le prélèvement de zones graisseuses au niveau du ventre ou des hanches (lipoaspiration des poignées d’amour) permet de recueillir des adipocytes (cellules graisseuses).

La purification de la graisse prélevée permet une réinjection à l’aide d’une micro canule au niveau du pénis aboutissant ainsi à une augmentation de la circonférence de la verge sans cicatrice visible.

Après une chirurgie d’élargissement le pénis est plus gros en repos et en érection.

Il faut noter comme pour toute injection de graisse qu’environ entre 30 et 50 % de la graisse réinjectée va être réabsorbée par l’organisme. C’est la raison pour laquelle il faut toujours surestimer le volume à réinjecter. Dans 20 % des cas une prise insuffisante de la graisse peut nécessiter une seconde intervention.

Quand juger du résultat d’une augmentation pénienne.

Après une chirurgie d’allongement, la section partielle du ligament suspenseur a un effet d’allongement immédiat et est visible dès le lendemain de l’opération.

Pour la chirurgie d’élargissement, en post opératoire le pénis est tuméfié, il faut en générale 3 à 6 mois pour juger du résultat définitif.

Quelles sont les suites opératoires d’une chirurgie d’augmentation pénienne ?

La chirurgie est marquée par un œdème (gonflement de la verge) qui se résorbe progressivement.

La cicatrisation prend généralement entre 15 et 21 jours après la section du ligament suspenseur, la principale complication est un retard de cicatrisation ne nécessitant pas de reprise chirurgicale dans la majorité des cas mais des soins quotidiens un peu plus long.

Une abstinence tabagique et sexuelle est vivement conseillée pendant 1 mois. On conseille l’éviction également pendant 1 mois.

La chirurgie d’augmentation pénienne est-elle prise en charge ?

Pour les cas de micropénis, une demande au cas pas par cas peut être réalisée auprès de la CPAM pour prendre en charge les frais d’hospitalisation. Une convocation par le médecin conseil de la sécurité sociale peut également être demandée pour confirmer les éléments cliniques.

Les autres opérations

Chirurgie esthétique

Les autres opérations

Chirurgie réparatrice

Les autres opérations

Médecine esthétique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest