Prise en charge d’une augmentation mammaire par prothèses.

Choix de la taille des implants mammaires

Publié le 19 juin 2020

Longtemps considérée comme une intervention purement esthétique, l’augmentation mammaire par prothèses constitue l’un des motifs les plus fréquents de chirurgie esthétique. Représentant une demande croissante, parfois justifiée, il est rare que la sécurité sociale accorde une prise en charge à l’augmentation mammaire par prothèse. Dans certains cas, la chirurgie mammaire, que ce soit l’augmentation mammaire ou la réduction mammaire peut être prise en charge par l’assurance maladie.

Quelles sont les conditions de prise en charge de l’augmentation mammaire ? 

Augmenter le volume de la poitrine constitue un souhait physique mais surtout moral pour certaines femmes. L’augmentation mammaire proposée comme une intervention de chirurgie réparatrice pourra être soumise à une entente préalable auprès de la sécurité sociale (CPAM).

Cette demande ne sera validée qu’après avoir reçu l’accord d’un médecin conseil. Si l’augmentation mammaire par prothèse est à visée esthétique, la prise en charge de la chirurgie ne pourra être demandée.

Les patientes présentant un des critères suivants peuvent faire l’objet d’une demande de prise en charge :

  • Une agénésie mammaire bilatéral, autrement dit, une absence totale de développement de la glande mammaire.
  • Une hypoplasie mammaire sévère :  c’est-à-dire, une poitrine sous développée, et ne remplissant pas un soutien gorge de bonnet A. 
  • Rares cas de malformation mammaire, comme les seins tubéreux (défaut de développement de la poitrine ou poitrine tubéreuse) ou syndrome de Poland.
  • Une reconstruction mammaire après cancer du sein.
  • Une asymétrie mammaire importante.

Quelles sont les démarches administratives ?

Dans tous les cas, seule une consultation avec votre chirurgien esthétique vous permettra de savoir si vous remplissez les critères de prise en charge de l’augmentation mammaire.

Si à l’examen clinique vous remplissez les conditions à l’un des cas cités ci-dessus, le chirurgien vous remettra une demande d’entente préalable. Ce document sera à envoyer au médecin conseil de votre CPAM en accusé de réception. L’absence de réponse dans les 15 jours équivaut à un accord de principe. En cas de convocation par le médecin conseil votre présence est obligatoire auquel cas la prise en charge sera refusée.

Prise en charge ne veut pas dire que l’intervention est entièrement remboursée !

L’accord de prise en charge ne couvre pas tous les frais liés à l’intervention. La sécurité sociale prend en charge que les dépenses suivantes : 

  • Les frais de bloc opératoire.
  • Les frais d’hospitalisation.
  • Les prothèses mammaires.
  • Les différents examens pré et post-opératoires.

Que reste-t-il à payer après un accord de prise en charge ?

Il restera alors à votre charge les dépassements d’honoraires du chirurgien, de l’anesthésiste et le soutien-gorge de contention (vêtement compressif post-opératoire). Ces frais pourront être remboursés partiellement ou en totalité par votre assurance maladie (mutuelle santé) selon votre tableau de garanties.

Prise en charge de la réduction mammaire?

Certaines femmes vivent un véritable calvaire à cause d’une poitrine trop volumineuse avec un retentissement important sur la vie quotidienne. En effet, on retrouve fréquemment des douleurs cervicales et lombaires avec une empreinte des bretelles de soutien gorge.

Hormis les cas cités plus haut, qui concerne la chirurgie d’augmentation mammaire, la réduction mammaire fait partie des opérations pouvant bénéficier d’une prise en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie sans accord préalable. Lorsque la réduction du poids des seins représente une diminution de 300 grammes par sein ou plus, la prise en charge de la réduction mammaire est possible.

Photo Avant-après une augmentation mammaire prise en charge par la CPAM

Avant-Après une chirurgie d'augmentation mammaire prise en charge par la sécurité sociale (face)
Avant-Après prise en charge de l’opération
Avant-Après une chirurgie d'augmentation mammaire prise en charge par la sécurité sociale (profil)
Avant-Après augmentation mammaire prise en charge
Traitement des cicatrices chéloïdes

Traitement des cicatrices chéloïdes

L'apparition de cicatrice chéloïde en chirurgie esthétique est souvent due à un excès de cicatrisation. L'origine des cicatrices chéloïdes peut résulter d'une surproduction de collagène du tissu après une plaie. Les différents traitements possibles permettant...

lire plus

11 Commentaires

  1. Sandrine

    Bonjour je me permets de venir vers vous car ma petite belle-fille qui a 25 ans est très complexée car elle a une très petite poitrine elle fait du à A bonnets elle aimerait une augmentation de poitrine j’aimerais savoir si une prise en charge par la sécurité sociale peut être faite car elle n’a pas les moyens de donner de sa poche 2400 €

    Réponse
    • Docteur Jonathan Haddad

      Bonjour, il est difficile de vous répondre sans consultation, vous pouvez prendre un rendez-vous pour une consultation ou m’envoyer des photos par mail, de profil, face, 3/4, je vous dirai si une demande de prise en charge est envisageable.

      Cordialement,
      Dr HADDAD

      Réponse
  2. Dubois

    Bonjour, pouvez vous me dire si c’est possible d’avoir une prise en charge de la sécurité sociale pour effectuer une augmentation mammaire étant très complexé de ma poitrine

    Réponse
    • Docteur Jonathan Haddad

      Bonjour madame, merci pour votre intérêt,
      l’augmentation mammaire par prothèses peut bénéficier d’une prise en charge par la sécurité sociale après rédaction d’une entente préalable et une visite possible du médecin conseil de la sécurité sociale.
      Le critère permettant de bénéficier de la prise en charge est une hypotrophie mammaire sévère avec retentissement psychologique majeur.
      Afin de vérifier que vous rentrez bien dans les conditions de prise en charge, veuillez nous envoyer par mail des photos de face, profil, 3/4, debout afin d’évaluer au mieux les chances d’être accepté par la CPAM.
      Si vous remplissez dans les critères, il faudra prendre rendez-vous pour une consultation afin de rédiger les différents documents nécessaires à la demande de prise en charge.

      Nous restons à votre disposition.

      Cordialement,
      Dr HADDAD

      Réponse
      • Vuichard

        Bonjour, je me permet de commenter votre poste car je suis également dans une situation très compliqué.. J’ai eu 3 grossesses dont 2 enfants que j’ai allaiter. Ma poitrine ne va plus du tout elle tombe et est très petite.. Je me sent pas bien dans ma peau depuis bientôt 1 an.. Je n’arrive même pas à les regarder dans un miroir je fond en larme à chaque fois que je les vois.. Et je voudrais savoir si je pourrais avoir recours a la prise en charge ou non.

        Bien cordialement Amelie

        Réponse
        • Docteur Jonathan Haddad

          Bonjour,
          difficile de vous dire si la prise en charge est possible sans vous avoir vu en consultation. Vous pouvez m’envoyer des photos de 3/4, face et profil par mail.

          Je reste à votre disposition.
          Cordialement,
          Dr HADDAD

          Réponse
    • Taillandier

      Bonjour docteur
      J’ai le projet d’une augmentation mammaire car je suis très complexée par ma petite poitrine : je ne remplis pas un bonnet À.
      Pourrais-je espérer une participation de la CPAM ?
      Merci par avance. Bien cordialement.

      Réponse
  3. Renolde

    Bonjours je voudrais savoir si c’est possible de voir pour ma très petite poitrine qui me complexe beaucoup de voir pour une augmentation mammaire auprès de la sécu merci

    Réponse
    • Docteur Jonathan Haddad

      Bonjour madame, envoyez-moi des photos de profil, 3/4 et de face, je vous dirai si une augmentation mammaire prise en charge par la sécurité sociale est envisageable.

      Cordialement,
      Dr HADAD

      Réponse
  4. Latapy Elodie

    Bonjour je viens vers vous pour avoir un autre avis.
    J’ai rencontré un chirurgien dans le sud pour une augmentation mammaire.
    J’ai une hypertrophie et une ptose mammaire. J’ai donc un bonnet inférieur à un À avec une peau très abîmée suite à deux allaitements.
    Le chirurgien que j’ai rencontré ne veut pas me faire de dossier auprès de la sécu car il n’y aurait jamais de prise en charge quand il y a eu des allaitements. J’ai le sentiment de passer à côté de mes droits. Quand pensez vous? Elodie Latapy

    Réponse
    • Docteur Jonathan Haddad

      Merci madame pour votre confiance,
      Envoyez moi des photos de votre poitrine debout de face profil 3/4 par mail, cela me permettra de juger sur l’hypotrophie mammaire.
      Si la prise en charge de l’augmentation mammaire par prothèse est possible, je vous répondrai et nous procéderons à une demande d’entente préalable à la sécurité sociale.

      Cordialement,
      Dr HADDAD

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.