Mini lifting du visage

Réalisation d'un mini lifting du visage Résultat avant/après à 1 mois d'intervalle permettant une redéfinition du cou et de l'ovale du visage

Publié le 24 mai 2020

Il y a plusieurs décennies, les liftings du visage donnaient des résultats très figés avec une peau trop tirée. De ce fait, les techniques utilisées actuellement pour les mini lifting du visage sont beaucoup plus douces. Elles permettent ainsi d’obtenir un résultat naturel ou l’entourage ne suspecte en aucun cas qu’une intervention ait été réalisée. Avec ce type d’intervention et les nouvelles techniques chirurgicales, l’éviction sociale est moindre. Par ailleurs, la demande masculine a considérablement augmentée ces dernières décennies avec une volonté des hommes de retrouver une bonne mine. Ils veulent surtout redonner un coup d’éclat au visage.

Mise au point sur les mini lifting.

Avec le vieillissement physiologique, les femmes présentent deux phénomènes:

  • un relâchement des tissus avec pour conséquence un affaissement du visage : apparition de bas joues et relâchement du cou. Pour traiter cet élément le chirurgien plasticien peut réaliser un mini lifting afin de retendre les tissus pour redessiner l’ovale du visage.
  • Une diminution de synthèse d’acide hyaluronique et de collagène au niveau du visage. Cette diminution des volumes a pour conséquence un aspect plus creusé du visage. De ce fait, en utilisant de l’acide hyaluronique ou des inducteurs enzymatiques on peut combler les volumes qui diminuent avec le temps.

Quel est le principe d’un mini lifting ?

L’intervention commence quasiment toujours par une lipoaspiration du cou pour casser les adhérences au niveau du cou. On procède ensuite à un décollement de la peau au niveau des joues.

D’abord, le décollement est réalisé progressivement, côté par côté, et l’excédent de peau est minutieusement redrapé. En effet, on veille toujours à ne pas mettre les tissus trop en tension et à privilégier une cicatrisation optimale. De ce fait, avec une traction de la peau en excès derrière l’oreille les rides du cou sont ainsi traitées. D’un autre côté, avec une traction de la peau en excès en avant de l’oreille on corrige les bas joues.

Les cicatrices partent généralement de la patte et se prolongent devant et derrière l’oreille. Il est important de rappeler que l’évolution des cicatrices est imprévisible. Néanmoins les cicatrices s’estompent très franchement avec le temps. Le relâchement cutané peut être associé dans certains cas à un relâchement musculaire que l’on peut traiter au cours de l’opération. Le but étant de retendre les muscles pour avoir un résultat de mini lifting optimal. Quand on réalise un mini lifting pour traiter le 1/3 inférieur du visage: le but est de corriger le relâchement des tissus en gardant toutes les expressions du visage.

Quels sont les types d’anesthésie avant la réalisation d’une chirurgie du visage ?

L’intervention peut être réalisée en ambulatoire avec une entrée le matin et une sortie le jour même. Le mini lifting peut être réalisé sous anesthésie locale avec une sédation douce. Il peut être réalisé sous anesthésie générale, en fonction des gestes à réaliser et de la volonté du patient.

Gestes complémentaires à réaliser sur un mini lifting

La remise en tension des tissus va permettre d’obtenir un résultat naturel.

En effe, le but est de ne surtout pas se retrouver avec un résultat figé du mini lifting du visage. Dans ces conditions il faut redonner un coup d’éclat pour plusieurs années. Plusieurs gestes complémentaires peuvent être réalisés:

En cas d’excédent de peau au niveau des paupières et afin de rajeunir le regard, on peut associer au mini lifting une blépharoplastie supérieure. La blépharoplastie supérieure va permettre de réouvrir le regard et ainsi apporter un « coup de frais au visage ».

En cas de poches au niveau des paupières inférieures on peut associer une ablation des poches palpébrales sans cicatrice. Elle permet de donner un regard moins fatigué et plus détendu. Néanmoins, le traitement des poches malaires est plus délicat et peut dans certain cas faire appel à un lifting centro faciale. Pour restaurer les volumes du visage on peut utiliser des fillers comme l’acide hyaluronique . Les dérivés de l’acide hyaluronique vont permettre de réhydrater et de remplir les pommettes, tempes, et cernes. Ces structures anatomiques constituent les zones du visage qui manquent de volume avec le temps. Le lipofilling du visage peut être utilisée (utilisation de sa propre graisse par liposuccion) pour remplir certaines zones creuses du visage. La toxine botulique peut être utilisée pour traiter les rides du 1/3 supérieur du visage (ride du lion, rides du front, rides de la patte d’oie).

Quel est le tarif d’un mini lifting  ?

Aucune prise en charge par la sécurité sociale ne peut être réalisée pour un mini lifting du visage étant donné qu’il s’agit d’une intervention de chirurgie esthétique. En fonction de l’hospitalisation, du geste à réaliser et de l’anesthésie le prix peut varier entre 5000 et 7500 euros. Il n’y a pas de période privilégiée pour réaliser son mini lifting (été ou hiver).

Quelles sont les complications possibles d’un mini lifting ?

Avec les techniques qu’on utilise actuellement, les complications sont moindres. Les suites opératoires sont généralement simples avec des ecchymoses qui disparaissent progressivement entre 7 et 10 jours. On peut avoir :

  • Un hématome (une poche de sang) lié à un saignement d’un petit vaisseau qui peut nécessiter dans très peu de cas une reprise chirurgicale.
  • Une infection qui est très rare au niveau du visage du fait de son hypervascularisation et répond généralement très bien aux antibiotiques.
  • Les premières semaines suivant l’intervention la patiente peut présenter une diminution de la sensibilité au niveau de la zone opérée. Cette sensibilité réapparait progressivement dans les semaines ou dans les mois suivant l’intervention. Il est devenu exceptionnel d’avoir une lésion nerveuse avec une atteinte de la motricité du visage avec la réalisation d’un mini lifting.
  • Des cicatrices chéloïdes ou hypertrophiques.

Comme pour toutes opérations de chirurgie, le principe est de ne pas exposer les cicatrices au soleil les six premiers mois. En effet, en cas d’exposition au soleil les cicatrices du mini lifting du visage peuvent brunir et devenir beaucoup plus visible.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest