Accueil > Chirurgie des seins > Reconstruction mammaire DIEP

Reconstruire le sein par lambeau DIEP

Ablation du sein chez la femme après une mastectomie

La chirurgie réparatrice de reconstruction du sein par lambeau DIEP est une des techniques utilisées dans le cadre d’une mammoplastie. Le cancer du sein est une épreuve terrible dans la vie d’une femme. Dans un tiers des cas, cela passe par une mastectomie (ablation totale du sein), particulièrement mal vécue par les femmes et lourde de conséquences psychologiques. Seulement 20% des femmes désirent une reconstruction mammaire après la chirurgie, sans doute par manque d’informations et par crainte de complications post opératoire.

La reconstruction par DIEP : Qu’est-ce que c’est ?

La reconstruction mammaire par lambeau représente une reconstruction autologue, autrement dit, elle est réalisée à l’aide de vos propres tissus sans avoir recours à un implant mammaire.

La technique de reconstruction mammaire par lambeau DIEP (Deep Inferior Epigastric Perforator ou Lambeau perforant abdominal) est une intervention de chirurgie plastique, nécessitant un matériel adapté, une minutie et une expertise poussée. Préconisée lorsque la patiente présente des zones d’excès graisseuses (lipoméries), cette opération est constituée d’une combinaison de peau, de graisse provenant de la paroi abdominale, plus précisément sous le nombril.

Le lambeau prélevé au niveau du ventre, sous le nombril est alors utilisé au niveau de la poitrine, afin de reformer un nouveau sein. Cette intervention n’est pas pour autant appliquée à toutes les patientes.

Durant la consultation préopératoire, votre chirurgien vous remettra une fiche récapitulative de la société française de chirurgie plastique (SOFCPRE) de toutes les informations sur l’opération. Cette technique possible même après un traitement par radiothérapie est une alternative à la reconstruction mammaire par prothèse, par lambeau de grand dorsal ou par lipofilling (injection de graisse) (liens)

Reconstruire le sein grâce au lambeau abdominal

Cette technique opératoire est pratiquée sous anesthésie générale. Le chirurgien plasticien prélève un lambeau de tissu complet, à savoir la peau et la graisse mais également les vaisseaux sanguins provenant de l’abdomen de la patiente. Contrairement à la reconstruction par lambeau grand dorsal, les vaisseaux sanguins sont déplacés et reliés (anastomosés par microchirurgie) aux vaisseaux du sein que l’on veut reconstruire.

Après le prélèvement du lambeau abdominal, le chirurgien plasticien, aidé d’un microscope, va relier les vaisseaux sanguins du lambeau aux vaisseaux sanguins de la poitrine de la patiente.

Cette microchirurgie délicate offre l’avantage d’obtenir une poitrine sans corps étranger, avec une meilleure irrigation sanguine et donc moins de nécroses graisseuses. On travaille ensuite la mise en forme du sein, la reconstruction par lambeau permettant d’obtenir une forme très naturelle.

Enfin, lors d’une reconstruction mammaire par DIEP, l’intervention est réalisée au niveau du sein par la cicatrice de mastectomie préexistante.

Reconstruction du sein pr lambeau DIEP

Les suites de l’intervention

Les premiers jours après l’intervention, la patiente reste à l’hôpital, pour une durée comprise entre 5 et 7 jours, permettant à l’équipe médicale de surveiller attentivement l’évolution de la greffe du lambeau. Un rendez-vous de contrôle est fixé deux semaines après l’intervention pour s’assurer de la viabilité du lambeau et de la bonne cicatrisation.

La patiente est ensuite de retour à son domicile. La convalescence après DIEP dure environ 1 mois. Durant cette période, les soins infirmiers (comprenant des injections en prévention d’une phlébite) sont nécessaires jusqu’à l’obtention d’une cicatrisation complète. Le port d’une gaine abdominale est également prescrit pour une durée d’un mois afin de prévenir le risque d’éventration post opératoire.

Les avantages de la reconstruction par DIEP

  • Le sein reconstruit présente un aspect naturel sans corps étranger
  • Pas de risque de coque ou de rupture de l’implant nécessitant une nouvelle intervention pour changer la prothèse.
  • Contrairement à un implant mammaire, le DIEP dure toute la vie.
  • Le prélèvement de peau et de graisses combinés permet de redessiner, d’affiner la silhouette dans le même temps opératoire.
  • Moins de douleur post-opératoire.
  • La reconstruction par lambeau abdominal bénéficie d’une prise en charge par la sécurité sociale.

Les inconvénients de cette technique de reconstruction

  • La durée de l’anesthésie et de l’intervention sont assez longues, entre 4 et 6 heures.
  • Suites opératoires plus longues qu’une reconstruction mammaire par prothèse.
  • La reconstruction mammaire par DIEP n’est pas envisageable sur une patiente trop mince, le prélèvement du lambeau ne peut être effectué que si la patiente présente un excès de peau et graisse au niveau du ventre (tablier abdominal recouvrant le pubis).

Les risques de la reconstruction mammaire par DIEP

Le risque d’échec lors de cette reconstruction mammaire représente 2 à 3% des patients, il arrive que les vaisseaux soient obstrués nécessitant un passage en urgence au bloc opératoire afin de les déboucher.

Des difficultés ou retards de cicatrisation peuvent survenir au niveau de la cicatrice abdominale, allant jusqu’à l’éventration et peuvent donc nécessiter une deuxième intervention pour réparer la paroi abdominale.

Tarif de la reconstruction du sein par lambeau DIEP

La reconstruction mammaire après mastectomie est prise en charge par l’assurance maladie. Les frais restants à votre charge dépendent de votre contrat de complémentaire santé et des garanties choisies.

Pin It on Pinterest