Hyaluronidase : Une gomme qui élimine l’acide hyaluronique

Les injections de fillers sont très fréquentes en médecine esthétique, elles permettent de modifier l’apparence du visage, sans chirurgie. L’acide hyaluronique se résorbe naturellement, mais il arrive que nous ayons besoin d’intervenir pour supprimer totalement l’effet, ou retoucher le rendu. La hyaluronidase, sous forme injectable, permet de dissoudre l’acide hyaluronique en partie ou totalement si nécessaire.

Qu’est-ce que la hyaluronidase ?

Véritable révolution en médecine esthétique anti-âge, la hyaluronidase est une enzyme naturelle produite par l’organisme. Il s’agit d’un antidote efficace dans la dissolution de l’acide hyaluronique. On propose le traitement de Hyaluronidase lors de complications ou pour corriger le résultat des injections ratées. Les injections de Hyaluronidase permettent également d’atténuer l’effet volumateur s’il est trop marqué au niveau des tissus. On pourra ainsi retrouver un rendu plus naturel.

L’acide hyaluronique, un produit de comblement résorbable

Utilisé en médecine esthétique en tant que produit de comblement, comme le collagène, l’acide hyaluronique est une substance présente de manière naturelle au niveau du derme (couche intermédiaire de la peau). Cet acide garantit sa fermeté, sa tonicité et son éclat, avec un avantage et en même temps un inconvénient, le fait qu’il se résorbe progressivement avec le temps.

Aujourd’hui, nous n’utilisons plus de produits injectables non résorbables comme le silicone, ce qui permet une élimination progressive de l’hyaluronique, et ainsi revenir à l’étape initiale au besoin. Les injections de fillers (acide hyaluronique ou toxine botulique) doivent être réalisées par des médecins diplômés et spécialisés en chirurgie et en médecine esthétique.

Contre-indications

Les injections d’acide hyaluronique donnent d’excellents résultats et présentent peu de risques sauf dans les cas suivants où elles sont contre-indiquées :

  • Lors d’une grossesse.
  • Si les patient(e)s présentent une maladie auto-immune. En effet, la présence d’anticorps circulants peut être à l’origine de réactions inflammatoires importantes, avec formation de nodules et de kystes difficiles à traiter.

La hyaluronidase pour corriger une injection ratée

Les injections réalisées par un personnel non habilité, parfois sans les mesures sanitaires strictes, peuvent engendrer des complications graves, allant jusqu’à entraîner une thrombose d’un vaisseau et provoquer une nécrose ou une inflammation importante des tissus.

Lorsque l’on ne respecte pas les proportions du visage, l’injection peut avoir pour conséquences : la formation de boules, de nodules et de résultats asymétriques. En dehors des complications sévères, on peut tout à fait envisager d’utiliser la hyaluronidase dans les cas suivants :

  • Le résultat des injections ne satisfait pas le patient. Généralement à la suite d’une injection présentant un surdosage, donnant un trop gros volume aux lèvres ou aux pommettes.
  • Le produit n’a pas été correctement injecté, ou mal réparti, causant un rendu asymétrique.
  • Si le patient présente des boules sous la peau, conséquence d’un excès de produit injecté.

Utilisé à tort dans le traitement des cernes, il est primordial d’injecter uniquement les cernes creux et de ne surtout pas utiliser l’acide hyaluronique en cas de poches graisseuses. L’acide hyaluronique se comporte comme un sucre, il risque de majorer les poches et donner au visage un air plus rempli et plus fatigué.

Pour augmenter le volume des lèvres, en fonction de la technique, de l’effet souhaité et de la quantité de produit utilisé, il n’est pas rare de voir des asymétries ainsi que des nodules pouvant nécessiter l’utilisation de la hyaluronidase. 

Déroulement de la séance d’injections de hyaluronidase

Les injections de Hyaluronidase peuvent être proposées après une injection d’acide hyaluronique ratée ou après un résultat qui ne correspond pas aux attentes de la patiente. Le Docteur Haddad est en mesure de vous proposer une solution qui va permettre d’éliminer l’excès d’acide hyaluronique injecté. On pourra ainsi aboutir à un résultat plus naturel et surtout en harmonie avec le visage.

La hyaluronidase se présente sous forme de poudre à diluer avec du sérum physiologique. Il est primordial de respecter les doses à injecter et de ne surtout pas surcorriger afin de préserver l’harmonie du visage. Dans le cas contraire, cela pourrait entraîner une résorption de l’acide hyaluronique déjà présente au niveau du derme.

Après l’application d’une crème anesthésiante pendant une vingtaine de minutes, on réalise une asepsie rigoureuse de la zone à injecter. Le médecin injecteur injecte progressivement, jusqu’à obtenir le résultat souhaité. L’injection est indolore, car réalisée avec des micros aiguilles. 

Délai d’action de la hyaluronidase

Après l’injection, une surveillance d’au moins trente minutes doit être observée au cabinet de consultation. Les réponses au traitement par la hyaluronidase seront visibles immédiatement. La résorption va se faire de manière progressive, dont 50 % dans les douze premières heures. Les 50 % restants les jours suivants, l’effet de la hyaluronidase agissant pendant environ une quinzaine de jours.

Le Docteur Haddad vous recevra pour un rendez-vous de contrôle, afin de vérifier le résultat et adapter le traitement si nécessaire. Un aspect gonflé, modéré, peut survenir à la suite de l’injection, mais n’impose pas d’éviction sociale.

Précautions avant une injection de Hyaluronidase

Il existe de rares patients qui présentent une allergie à la hyaluronidase. On pratique systématiquement une injection test au niveau de l’avant-bras, afin de dépister les personnes allergiques. En effet, les injections de Hyaluronidase peuvent entraîner un œdème post-injection ou une réaction cutanée importante chez les patients allergiques. 

En cas de traitement fluidifiant le sang (aspirine ou anticoagulants), le risque de gonflement anormal ou d’hématome peut arriver. Cependant, ce type de réaction nécessite le plus souvent un arrêt des traitements pendant quelques jours pour revenir à la normale. Le docteur Haddad spécialisé en médecine esthétique maîtrise parfaitement l’anatomie et la conduite à tenir en cas de réactions négatives.

Après le traitement, il faudra attendre entre 15 et 21 jours avant de renouveler les injections d’acide hyaluronique au visage.

Photos Avant/après Injections de Hyaluronidase

Injection de Hyaluronidase aux lèvres pour corriger une injection d’acide hyaluronique ratée
Résultat après injections de hyaluronidase au niveau du nez
Correction d’une rhinoplastie médicale, la patiente ayant été surdosée par un médecin injecteur

Quel est le prix des injections de hyaluronidase à Paris  ?

Le prix de la hyaluronidase dépend du nombre de zones à traiter et de la quantité de produit à dissoudre. La consultation de médecine esthétique est gratuite. Le Docteur Haddad pratiquera une analyse précise de votre demande et des possibilités de traitements avant de vous remettre le devis.

Pin It on Pinterest