Cicatrices après une chirurgie de réduction mammaire

La réduction mammaire est une intervention qui consiste à diminuer le volume des seins et les remonter en retirant la peau, la graisse et en reconcentrant la glande mammaire pour avoir une forme plus harmonieuse.

Les types de cicatrices après une réduction du volume des seins

Cicatrices après réduction mammaire

En fonction de l’importance de l’hypertrophie mammaire et de la ptôse, on peut être amené à réaliser 2 types de cicatrices : Cicatrice en T ou encre de marine avec cicatrice autour de l’aréole une cicatrice verticale et +/- une cicatrice horizontale.

Les 2 types de cicatrices constituent une plastie en I (péri aréolaire et verticale) et plastie en T (péri aréolaire verticale et horizontale).

Cicatrices après réduction mammaire

La cicatrice en T pour les réductions mammaires avec diminution importante du volume.

Pour les réductions mammaires, la cicatrice en encre de marine, concerne les cas où l’on souhaite corriger une ptose importante et réduire le volume des 2 seins de manière considérable : réduction d’au moins deux bonnets.

La cicatrice en T présente trois composantes:

  • La cicatrice péri aréolaire : cicatrice tout autour de l’aréole qui permet de diminuer la taille des aréoles et de remonter les seins pour corriger la ptose. Elle est réalisée à la jonction peau pigmentée peau blanche pour être la plus discrète et cachée dans la coloration de l’aréole.
  • La cicatrice verticale : cicatrice entre la partie inférieure de l’aréole et le sillon sous mammaire. Elle est visible au début puis s’atténue avec le temps pour blanchir et devenir très discrète dans la majorité des cas.
  • La cicatrice horizontale : cicatrice cachée au niveau du sillon sous mammaire ( pli sous le sein). Cette cicatrice est faîte sur mesure (plus ou moins longue en fonction de l’importance de l’hypertrophie mammaire).

Plastie en I ou cicatrice verticale et péri-aréolaires pour les réductions mammaires modérées

On peut dans certains cas éviter la cicatrice horizontale (dans le sillon sous mammaire) pour les corrections de ptôse et de volumes modérées des seins. L’aspect des cicatrices comme pour toute intervention chirurgicale évolue sur 2 ans. Au départ les cicatrices sont fines, puis deviennent inflammatoires (rosés et gonflés) entre 3 à 6 mois et s’atténuent ensuite pour devenir de plus en plus discrètes. Il faut pour avoir la meilleur cicatrisation : éviter le tabac, protéger les cicatrices du soleil pendant au minimum 1 an.

Le Docteur Haddad vous donnera les conseils adéquats pendant toute la durée du suivi post-opératoire d’une réduction mammaire, afin d’adapter les crèmes et soins pour une cicatrisation optimale.

Cicatrice en T ou ancre de marine

Photo de cicatrice en T ou ancre de marine

Photo de réduction mammaire montrant des cicatrices en T ou encre de marine, 7 mois après l’intervention. Cicatrice qui est déja très discrète et va encore plus s’améliorer avec le temps. Chez cette patiente on est passé d’un bonnet D à un bonnet C.

Résultat d'une réduction mammaire avec cicatrice en I

Aspect des cicatrices en T en post opératoire

L’aspect rosé va disparaitre progressivement, les cicatrices vont blanchir et s’atténuer.

Cicatrices de réduction mammaire à 1 an

Les cicatrices évoluent favorablement à 1 an pour devenir très discrètes dans la majorités des cas.

Avant une réduction mammaire

Lors de la première consultation, l’interrogatoire permettra d’évaluer le retentissement sur le dos et le cou du poids des seins et les antécédents médicaux et chirurgicaux des patientes. L’examen physique va mettre en évidence la répartition glande/graisse. La palpation de nodule ou masse au niveau des seins et la présence éventuelle d’une asymétrie mammaire qui est très souvent retrouvée.

Au cours de l’examen clinique le chirurgien pourra déterminer si une prise en charge par la sécurité sociale sera possible en fonction du volume des seins à diminuer et du type de bonnet à obtenir.

Le chirurgien pourra vous montrer au cours de la consultation des résultats de réductions mammaires avec l’aspect des cicatrices à 1 mois, 3 mois, 6 mois un an et deux ans. Un devis détaillé vous sera remis à la fin de la consultation et pourra être transmis à votre mutuelle afin de déterminer si une partie ou la totalité de l’intervention pourra être prise en charge.

  • Une fiche d’information explicatif sur l’intervention, les suites opératoires et les complications éventuelles de la réduction mammaire, vous sera remis à la fin de la consultation.
  • Un bilan pré opératoire avec une mammographie devra être réalisée ainsi qu’un rendez vous de consultation avec l’anesthésiste pour préparer au mieux l’intervention.
  • La visite de la clinique sera également possible le jour de la consultation d’anesthésie afin de rencontrer les lieux et le personnel de l’établissement.

Après une réduction mammaire

Dés le lendemain de l’intervention, les cicatrices sont fines :

  • la douche quotidienne est autorisée sans les pansements.
  • Les douleurs au niveau des cervicales et du dos sont rapidement soulagées et la posture est améliorée.
  • L’infirmière passera tous les jours au domicile pour la réalisation des pansements et les soins seront pris en charge par la sécurité sociale.
  • Le Dr Haddad n’utilise pas de redons pour l’intervention.

Le Dr Haddad vous recevra en consultation de contrôle chaque semaine et sera disponible 24h/24 en cas de doute ou d’inquiétude. L’évolution des cicatrices est imprévisible et dépend de chaque patient mais à tendance s ‘améliorer avec le temps dans la majorité des cas.

Comment choisir un chirurgien spécialiste des cicatrices en réduction mammaire ?

Les chirurgiens spécialistes en chirurgie esthétique et réparatrice du sein sont des chirurgiens inscrit au conseil de l’ordre des Médecins dans la qualification de Chirurgien Plastique Reconstructrice et Esthétique. Toujours s’assurer de la compétence de votre chirurgien et de son expérience professionnelle acquis pendant sa formation chirurgicale.

Pin It on Pinterest