Réduction mammaire : Une intervention prise en charge par la sécurité sociale

Toutes les informations sur les cas pouvant bénéficier d’une prise en charge lors d’une intervention de réduction mammaire. Les opérations purement esthétiques ne peuvent pas être prises en charge par la CPAM. Quels sont les critères qui donnent le droit à un remboursement ou une prise en charge ? Retrouvez mes explications ci-dessous.
Prise en charge par la sécurité sociale

Dans quel cas se faire opérer d’une réduction mammaire ?

L’intervention de réduction mammaire intervient dans un cadre esthétique mais également fonctionnel. En général, les femmes désirant réduire le volume de leur poitrine, le font pour soulager des douleurs dorsales, cervicales ou se débarrasser d’un complexe. 

L’hypertrophie mammaire est définie par un développement anormal de volume des seins et de la glande mammaire. Ce développement en taille influe également sur le poids des seins, qui deviennent trop lourds. L’hypertrophie mammaire est donc généralement accompagnée d’un affaissement des seins ou ptôse mammaire.

Très souvent, l’hypertrophie mammaire est vécu comme un réel handicap. Elle entraine une aggravation des douleurs au dos, à la nuque, aux cervicales et empêche la pratique d’une activité sportive. Dans les cas d’hypertrophie mammaire importante, il existe des macérations en période estivale avec des infections à répétitions nécessitant des traitements quotidiens. Heureusement la chirurgie plastique de réduction mammaire permet d’apporter une correction à cette malformation.

Cicatrices après une chirurgie de réduction mammaire

En clair, la chirurgie de réduction de la poitrine est nécessaire afin d’améliorer la qualité de vie de la patiente. L’intervention chirurgicale considérée comme esthétique devient alors une opération de chirurgie réparatrice. Les suites de l’opération se déroulent sans risques importants, avec une légère cicatrice au niveau de l’aréole, principalement des cicatrices en T ou en I.

Les conditions de prise en charge par l’assurance maladie (CPAM)

Contrairement à certaines interventions de chirurgie d’augmentation mammaire, il existe une prise en charge dans le cadre d’une diminution du volume des seins. Dans certains cas, selon l’hypertrophie mammaire constatée par le chirurgien et si la patiente rentre dans les critères imposés par la sécurité sociale, on pourra faire une demande de prise en charge. Pour une chirurgie de réduction mammaire, la demande d’entente préalable n’est pas nécessaire et la prise en charge se fera sans avoir besoin d’informer le médecin conseil de la sécurité sociale.

Le chirurgien plasticien doit pouvoir justifier la prise en charge de la réduction mammaire, par une diminution de plus de 300g par sein. L’intervention doit servir à perdre au moins deux tailles de bonnets, soit un résultat passant d’un bonnet E à un bonnet C.

Si tel est le cas, l’intervention chirurgicale de réduction mammaire est prise en charge par l’assurance maladie.
À l’inverse, si après l’opération de réduction mammaire, le poids retiré représente moins de 300g, l’intervention est considérée comme esthétique et n’est donc plus prise en charge. 

Chirurgie de réduction mammaire prise en charge par la sécurité sociale

Résultat d’une réduction mammaire prise en charge par la sécurité sociale avec diminution du volume de la poitrine supérieure à 300 grammes par sein.

Combien coûte une réduction mammaire ?

La prise en charge de la réduction mammaire ne signifie pas que tout est remboursé. Habituellement, le prix de la chirurgie de réduction mammaire démarre aux alentours de 2000-2500 € et peuvent aller jusqu’à 5000 €, en fonction de l’importance de l’hypertrophie mammaire.

Les dépassements d’honoraires sont variable en fonction des cas (ils peuvent aller jusqu’à 3000 €) incluant les honoraires du chirurgien esthétique et ceux de l’anesthésiste. Cela représente donc un reste à payer qui vous sera remboursé partiellement ou totalement par votre mutuelle selon le contrat souscrit.

Ainsi la totalité de l’opération de réduction mammaire peut être prise en charge par votre mutuelle avec un reste à charge à 0 €. Lors de la consultation, le Docteur HADDAD, chirurgien esthétique à Paris, évaluera la possiblité de prise en charge de l’opération et vous établira un devis.

Pin It on Pinterest