Réduction des mollets par injection de botox : « #CalfTox »

Injections de Botox pour affiner les mollets

Publié le 29 janvier 2024

Dans la rubrique chirurgie esthétique, une nouvelle tendance sur les réseaux sociaux fait la une des trends TikTok, le Calf Tox. Cette technique de médecine esthétique consiste a pour objectif la réduction des mollets en y injectant de la toxine botulique. Dans cet article, découvrez les avantages de ce nouveau traitement et ses limites.

Réduction des mollets par injection de Botox®

Beaucoup de patientes viennent consulter pour des mollets volumineux. Il s’agit véritable complexe et cela nécessite une solution pour obtenir une réduction de la graisse des mollets. Anatomiquement, le mollet est constitué de trois muscles (triceps sural) : les muscles gastrocnémiens, latéral (jumeau externe) et médial (jumeau interne) et le muscle soléaire.

Superficiellement, il existe un tissu cellulo-adipeux. Le plus souvent, les gros mollets ne sont pas le résultat d’un amas graisseux, mais du fait de l’hypertrophie des muscles. En fonction du diagnostic posé lors de l’examen clinique, le traitement va être différent.

  • En cas d’hypertrophie du tissu cellulo-graisseux, la lipoaspiration combinée à la radiofréquence va favoriser une réduction de la taille des mollets.
  • Dans le cas du lipœdème, un traitement spécifique avec la liposuccion WAL va permettre une nette amélioration de la pathologie.
  • En cas d’hypertrophie musculaire qui peut être congénital ou lié à une activité physique intense, la toxine botulique va relaxer les muscles et contribuer à affiner les mollets.

En quoi consiste la réduction des mollets par injection de toxine botulinique ?

L’injection de Botox® en médecine esthétique n’est pas uniquement dédiée au visage. Pour le visage, lorsqu’il existe une hypertrophie musculaire, la toxine botulique entraîne une relaxation des muscles corrugator et procérus en inhibant la transmission d’acétylcholine.

Après l’utilisation de la toxine botulique pour le rajeunissement du visage, le traitement de la transpiration excessive des aisselles, la médecine esthétique propose l’injection de Botox® pour affiner les mollets.

L’hypertrophie musculaire ne peut pas être corrigée par une liposuccion, mais exclusivement en diminuant la contraction musculaire. La toxine botulique va avoir cet effet décontractant, l’atrophie musculaire entraînant une diminution du volume des mollets.

#Calf tox : Technique d’injection de Botox des mollets

La séance se déroule directement au cabinet, sans anesthésie, avec des micro-aiguilles après l’application de crème anesthésiante Emla pour minimiser les douleurs lors de l’injection. On effectue une antisepsie de la zone à la Biseptine, puis on réalise de multiples petites injections tout au long des muscles, afin de faciliter la relaxation musculaire.

La durée de la séance d’injection est d’environ 20 minutes et nécessite généralement 2 flacons de 100 UI de botox par mollet. Le résultat n’est pas immédiat et apparait dans les 5 à 10 jours suivant la procédure. Les mollets présentent alors un aspect plus fin et élancé. La toxine botulique ayant une durée d’effet limitée, on considère qu’il faut deux traitements par an pour maintenir l’effet.

Pendant 15 jours après la séance, il est préférable d’éviter les exercices sportifs agissant sur les jambes.

Des mollets affinés et redessinés grâce au Botox

Les avantages de l’injection de toxine botulique

La toxine botulique a l’avantage d’être un traitement non invasif et non définitif. Si l’effet obtenu ne correspond pas aux attentes de la patiente, au bout de 4-6 mois, le botox ne sera plus aussi efficace et les mollets vont retrouver leur forme initiale. Il peut s’agir d’un traitement intéressant pour montrer l’effet à la patiente. Il convient de rappeler qu’e’il n’y a aucune altération de la fonction du mollet par l’injection de botox.

Les risques du botox au niveau des mollets

Les effets secondaires du Calf Tox sont faibles dans les mains d’un praticien diplômé et pratiquant cette technique de manière fréquente. Les complications nerveuses à type de paralysie musculaires sont exceptionnelles et sont réversibles. L’allergie au botox reste très exceptionnelle. Par contre, la myasthénie est une contre-indication à l’utilisation du botox.

Réduction des gros mollets : Le botox remplacé par la lipoaspiration

Lorsque la composante cellulo-graisseuse est non-dominante, la lipoaspiration n’a aucun effet sur le volume des mollets. Par conséquent, seules les injections de toxine botulique peuvent apporter une amélioration en cas d’hypertrophie musculaire.

Pour obtenir un résultat encore plus esthétique, on peut combiner une liposuccion des mollets pour diminuer l’excédent graisseux et des injections de botox pour relaxer les muscles. Cette combinaison permet d’agir avec une synergie et d’obtenir un effet plus marqué. 

Prix du botox pour les mollets

Le tarif de réduction des mollets par injection de botox dépend de l’effet attendu, mais démarre aux alentours de 700 €. En règle générale, il faut utiliser 2 flacons de Toxine Botulique par mollet. La consultation en médecine esthétique est gratuite. Le Docteur HADDAD vous remettra un devis personnalisé et détaillé avant la séance d’injection.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *